Randonnées en Savoie

Vous êtes au cœur d’une région où les randonnées sont variées, et vous en trouverez sûrement une à votre niveau.
Un vaste réseau de randonnées au départ du col du grand Colombier adaptées à tous les randonneurs.
De nombreuses applications gratuites : visorando, cirkwi, ign vous proposent de belles balades autour du camping.
Des rives du lac du Bourget au plateau du Retord en passant par les sommets, les sentiers balisés permettent de parcourir à pied les richesses naturelles du territoire.
A pied que la montagne est belle !
Il est temps de quitter le camping, de se chausser et de suivre les chemins, voici une sélection de belles randos.

Nos 10 plus belles randonnées : au menu lacs, chutes d’eau, cascades, des prairies couvertes de fleurs

1/ la plus rafraichissante

Une balade facile, idéal quand il fait chaud, la balade se fait presque en exclusivité en forêt le long de la rivière l’Arène.

Cap sur le village de Virieu le Grand, charmant village bugiste aux ruelles étroites au pied de la forêt de Sérémond. Après avoir garer son véhicule, vous entrez dans la forêt et rapidement ce sentier vous conduit au pont des charmilles puis à la cascade de Clairefontaine. Ce paysage bucolique vous permettra de vous prélasser, et de reprendre le chemin en sens inverse en longeant la rivière.

Le sentier grimpe fortement par moment et nécessite de bonne chaussure. Mais par la suite vous marcherez dans la forêt, et vous pourrez admirer la richesse floristique des sous bois. Vous pourrez traverser la rivière, attention la mousse et les galets peuvent faire glisser.

Après un court passage dans la clairière, vous arriverez devant la cascade du Niaz. Elle est impressionnante. La chute d’eau et son débit en cas de forte pluie impressionne. Vous pourrez l’enjamber et arrivez au pied de la cascade. Un dernier coup d’oeil sur ce site et vous repartirez en sens inverse, il vous faudra rejoindre le sentier pour le retour.

Plus d’information : bugeysud-tourisme.fr/

2/ la plus sportive : la Roche percée

En quête d’endurance et d’effort, alors cette randonnée est faite pour vous.

Au départ du village de Béon, vous pourrez garer votre véhicule et entrer dans la forêt, rapidement vous sentirez les mollets tirés et l’effort deviendra intense, le cœur palpite.
Ce passage est sportif car le dénivelé est à plus de 14%. Vous accéderez à une arche de roche : la roche percée.

Ce paysage caillouteux, rocheux fait une belle transition avec la forêt que vous venez de traverser.

Plus d’information : www.visorando.com/randonnee-boucle-par-la-roche-percee-et-le-belvede

3/ la plus spirituelle. Le site de l’Arvière et la réserve biologique intégrale

Un petit air de Canada flotte sur ce site. Vous entrez dans la forêt domaniale de Lochieu, un site naturel. Situé sur le massif de grand Colombier entre 1100 m et 1400 m, ce site a la particularité d’être facilement accessible pour de jeunes enfants.

Vous pourrez garer votre voiture sur le parking aménagé et géré par l’ONF (organisme national forestier ). Le sentier qui démarre, vous conduira au site de l’Arvière, la rivière qui le longe porte le même nom. La biodiversité de ce milieu rend l’écosystème fragile, vous arriverez à une auberge ou vous pourrez découvrir de bons plats locaux et la très bonne tarte aux myrtilles. Vous découvrirez les ruines de la chartreuse d’Arvière mais également le jardin ethno botanique. Le sentier vous conduira vers un belvédère .

Vous avez la possibilité au départ du parking vers la droite, ce qui vous permet de découvrir la griffe du Diable, vous pourrez apercevoir des chamois, une cinquantaine d’espèces vivent dans le massif, on trouve également de petites chouettes tergnal, de nombreux insectes, la chasse est pratiqué avec un arc.

Plus d’information : www.ain.fr/sites-naturels-arviere

4/ la plus panoramique

Une randonnée incontournable au départ du camping. Le sentier démarre vers le massif du Fierloz puis vous traverserez le village de Belmont Massignieu. Ce village possède de nombreuses fontaines, lavoirs et points d’eau qui permettaient autrefois de laver le linge, d’abreuver les bêtes.

Vous grimperez la Bavoisière et arriverez à la cascade de Cerveyrieu, une chûte d’eau de 67 mètres. Ce site est aujourd’hui classé en espace naturel sensible, vous aurez une magnifique vue depuis le belvédère.

Des dalles calcaires s’entremêlent et les fissures provoquées par l’érosion et le ruissellement de l’eau rende le site glissant. La rivière à cet endroit a provoqué des canyons, des marmites.

Un dernier regard sur le Fierloz et le château qui se trouve à ses pieds , vous repartirez en empruntant le goulet du loup, et arriverez au camping. Cette balade fait 5 km et nécessite 1h30 de marche.

5/ la plus culturelle (4 sites naturels)

Après avoir accéder à la cascade de Cerveyrieu, vous irez découvrir le village de Vieu à pied, l’église témoigne de la richesse du passé, en effet d’anciens thermes romains se trouvaient à cet endroit.

Vous pourrez découvrir le site de l’Adoue : sa chapelle et son lavoir puis la source du groin. En repartant vous passerez devant le gouffre du Diable.

Cette balade de 10 km surnommé les perles du Valromey est familiale, une carte peut vous être prêté à l’accueil gratuitement afin de pouvoir vous repérer plus facilement.

10Km de marche sans effort.

6/ la plus animalière : le sentier du marais de Lavours

Vous vous garerez à Aignoz, beau village qui a su gardé son charme avec les maisons à toits de lauze. Les animaux de la ferme du marais seront présent pour vous accueillir. Un sentier sur pilotis de 1h 30 mn vous permettra de découvrir le site. De nombreux panneaux d’interprétation ainsi que des postes d’observations vous expliqueront la richesse de la faune.

Ouvert toute l’année, d’une superficie de 474 hectares, la fonte du glacier du Rhône a entrainé la création d’un lac immense alimenté par le Séran et le Rhône, qui s’est progressivement comblé et a laissé place au lac du Bourget.

La lente transformation des débris végétaux a créée de la tourbe.
Venez découvrir ce marais en famille grâce aux expositions permanentes et temporaires.

Plus d’information : www.reserve-lavours.com

7/ la plus spectaculaire : le col du Grand Colombier – le circuit des Scioux

Arrivé au sommet du col du grand Colombier à 1547 m, vous pourrez emprunter le circuit au balisage jaune, vous traverserez la forêt puis vous accéderez au col de Charbemènes (1317m) puis la croix du grand Colombier (1498 m) pour revenir au parking de la Sapette.

Une balade avec quelques difficultés de 12,5 km, pour un dénivelé de 470 m.

Plus d’information  : bugeysud-tourisme.fr/

8/ la plus originale : le plateau de Retord

Peu connu, loin des bains de foule, ce site n’a pas moins 150 km de sentiers balisés et est l’hiver le paradis du ski nordique . Le départ s’effectue à partir de la maison des Plans (office de tourisme, 1 038 mètres). Vous empruntez la route sur une centaine de mètres pour la quitter au niveau d’une croix, en face des tennis. Le chemin, balisé jaune-rouge, indique « Grange d’en Haut, Croix des Terments, Beauregard-Panorama ». Vous le suivez, en contournant le stade de biathlon par la gauche et, sans aller jusqu’à la petite route, vous prenez le chemin carrossable de gauche. Vous passez au panneau « En Buyas » (1 150 mètres), où de nombreuses directions sont proposées. Vous n’avez que l’embarras du choix ! Vous allez suivre l’objectif du jour « Le panorama de Beauregard » à 35 minutes et le Crêt du Nu. Le sentier n’est pas difficile, vous suivez le balisage jaune-rouge et les panneaux directionnels en bois. Vous êtes sur le sentier du maquis (cf. En chemin) et vous passez par La Côtière (1 156 mètres). Vous rattrapez plus loin le GR9 à proximité de la croix des Terments (1 197 mètres), auprès de laquelle se trouve une pierre avec la croix de Savoie taillée.

Table d’orientation.

Vous avancez sur le GR pour partir à droite et entamer une montée progressive pour suivre la direction Beauregard (1 300 mètres). Parvenus au sommet du monticule, vous découvrez un large panorama qui s’étend sur toutes les Alpes, le Vercors, Belledonne, les Écrins, le mont Blanc, avec une table d’orientation en transparence permettant d’identifier les massifs. De là, vous pouvez poursuivre une petite sente plus ou moins marquée qui mène au-dessus du GR 9 vers un bois (1 326 mètres), puis après un changement de direction, vous parvenez, un peu à l’écart du chemin, au panneau Crêt du Nu (1 351 mètres), qui procure un nouveau panorama sur le mont Blanc. Les plus courageux peuvent continuer la randonnée sur le GR 9, et après le Grand Plat, atteindre la Ferme du Tumet (1 231 mètres), voire plus loin la Ferme de Retord qui précède la chapelle.

Mais après les deux panoramas, le retour sur le chemin aller, jusqu’à la croix des Terments, constitue déjà une belle balade. Pour effectuer une boucle, il faut prendre la direction des granges Charpy, les Bergonnes et les Plans d’Hotonnes. Il vous reste 4 km à couvrir. Aux Bergonnes, vous quittez, par la gauche, le chemin qui mène à la grange à Lucien et à la Ferme de Retord. Une sente agréable ramène à la route où il faut partir à droite pour retrouver un panneau qui indique « Retour station » en traversant un pré.3h30 mn de marche pour avoir des souvenirs plein la tête .

9/ la plus incroyable : Les pertes de la Valserine 

A environ 1h de route du camping , ce site se situe au nord/est  du département. Les pertes ont été modelées par les eaux pures de la Valserine. Un sentier aménagé permet de longer les marmites, et vous offre des points de vues exceptionnelles . La rivière a creusé des gorges profondes dans la roche calcaire qui donnent de curieuses formes ou étranglement : le pont du diable, le pont des pierres. A  cet endroit le site est sécurisé en partie et vous permet de traverser une grande dalle calcaire dans laquelle s’engouffre la rivière et forme des canyons naturels.

A noter que la Valserine a été labellisé « rivière sauvage » la qualité de son eau et la richesse piscicole lui permet d’être un lieu prisé pour les pêcheurs. Elle est réputée pour sa truite Fario .

A la fin de ce sentier une belle cascade retiendra votre attention, vous trouverez une aire de pique nique puis vous pourrez retourner vers le parking.

Plus d’information : www.terrevalserine.fr/fiches/Valserhone/

10/ la plus magique : Les gorges du Sierroz

 Un canyon moussu, le souvenir tragique d’une disparue, l’ombre de Lamartine… Les Gorges du Sierroz est un condensé de romantisme à nul autre pareil !

Une balade à pied librement accessible (aller retour d’1 heure maximum).
La visite commence au niveau de la route des Bauges où un parking a été aménagé. Il est possible de découvrir les vestiges du barrage des Gorges et de l’embarcadère qui rendaient autrefois possible la navigation dans le canyon.
Un cheminement permet de se promener le long du Sierroz sur les berges du canyon mais aussi sur deux passerelles en encorbellement accrochées à mi-hauteur des rochers. Un petit pont relie le la rive gauche à la rive droite du canyon.
La balade se poursuit jusqu’à la cascade de Grésy où différents points de vue ont été aménagés afin de découvrir un paysage pittoresque.

L’espace autour de la Cascade de Grésy offre la possibilité de :
• redécouvrir des bâtiments à vocation industrielle (scierie, moulins, huilerie) auxquels s’est greffée l’activité touristique
• admirer la cascade et la stèle élevée par la reine Hortense en 1813
• s’arrêter à différents points de vues remarquables donnant sur : la cascade, le moulin Dalby, le pressoir à huile à cuve, le canyon…

Plus d’information : www.gorgesdusierroz.fr/

Infos pratiques

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

En savoir plus